Maison des Arts Solange-Baudoux

La Maison des Arts Solange-Baudoux, lieu municipal d’éducation artistique et de diffusion de l’art situé dans l’ancien Musée, occupe une place importante et singulière dans le paysage culturel de la ville d’Evreux. Lieu de création, de recherches, de rencontres, de découvertes dans ses ateliers d’arts plastiques, elle soutient également la création artistique en organisant des expositions dans ses galeries ou des résidences d’ artistes émergeants ou reconnus. L’ouverture en septembre 2019 d’une classe préparatoire post-bac en partenariat avec l’Ecole Supérieure d’Art et Design Rouen-Le Havre constitue une étape importante de renforcement de la structure.

Son origine remonte à l’époque d’après-guerre, dans les années cinquante où déjà , dans les baraquements, Solange Baudoux, plasticienne, animait ses premiers ateliers.

Héritière de la dynamique de l’Education Populaire, pour une culture accessible à tous, la Maison des Arts ouvre ses portes en février 1981. Depuis, son action intégrée à la politique culturelle de la Municipalité ne cesse de se développer sur le territoire en multipliant les projets et partenariats associant les acteurs des secteurs de l’éducation, de la culture, des loisirs, de la santé et du monde associatif.

Le projet initial, porté dans un premier temps en 1971 par la Municipalité d’ Augustin Azémia, est initié par Solange Baudoux, plasticienne animant les ateliers de l’Académie populaire des arts plastiques. Entrée au Conseil Municipal, elle propose de transformer l’ancien musée en ateliers polyvalents théâtre/arts plastiques dans les étages et d’ouvrir les galeries du rez chaussée en lieu de conférences, de réunions culturelles et d’expositions.

« L’utopie qui précède tout engagement donnait à penser aux artistes en charge de ces ateliers que la pratique et la manipulation des matériaux propres à la création plastique pouvaient non seulement éveiller et informer des spectateurs de l’art, mais aussi faire sourdre chez ceux d’entre eux qui le sentaient ainsi, le désir d’édifier leur œuvre propre ; une façon peut être qu’une part d’eux mêmes fût changée qui les rendraient plus exigeants, plus critiques en quelque sorte . »

Solange Baudoux

A partir de 1980, lors de la Municipalité de Rolland Plaisance le projet évolue de manière plus significative. Il est ardemment défendu par Solange Baudoux, devenue depuis maire-adjointe déléguée à la culture, entourée de quatre plasticiens, membres fondateurs : Alain Dupuis, artiste textile, Christian Ferré, peintre, qui devient directeur de la Maison des Arts de 1987 à 1997, Jean Rault, plasticien photographe et Maryvonne Sallé, chorégraphe. Le lieu sera désormais nommé « Maison des Arts » où une cohérence entre la programmation des expositions et la pédagogie des arts plastiques enseignée dans les étages sera nécessaire pour le projet global de cette structure orientée vers les arts visuels.

A partir de ce principe de cohérence dans le lieu, la structure assoit ses bases sur lesquelles elle va se construire et de développer . Les élèves des ateliers, les artistes invités et les enseignants plasticiens peuvent désormais investir ce lieu-laboratoire, où l’apprentissage de la peinture, du dessin, de la gravure, de la photographie, du travail du corps et de la voix sera le point d’ancrage pour vivre de manière individuelle ou collective l’expérience artistique, le questionnement permanent de la création.

En 1991, à l’occasion du 10ème anniversaire de l’ouverture de la Maison des Arts, Christian Ferré déclare : « Nous sommes les héritiers de l’Académie populaire créée dans les années cinquante à Evreux. Véritable fer de lance d’ateliers d’arts plastiques, cette Académie posait les bases d’une pédagogie de la sensibilité à la création picturale ».

Les « essentiels » de la Maison des Arts :

  • Offrir au public le plus large possible une connaissance de l’art à travers des ateliers de pratiques artistiques, la présentation d’expositions ainsi que l’accès à la philosophie de l’art et à l’histoire de l’art.
  • Préparer les jeunes à l’entrée aux Ecoles d’Art.
  • Développer une action partenariale culturelle auprès des acteurs des secteurs artistiques, associatifs, culturels, pédagogiques, sociaux, économiques et de la santé afin de diversifier et croiser les publics

Ces trois missions, présentées par Solange Baudoux auprès des membres de la commission culturelle du 4 septembre 1980 seront les fondamentaux qui permettront de faire évoluer les actions menées sans perdre de vue le projet initial : l’ouverture pour tous à l’art et à la culture. La Maison des Arts est un service public chargé de contribuer à l’éducation, à la formation, à la culture de tous citoyens, enfants, adolescents et adultes dans les domaines des arts plastiques. Elle organise à cette fin des cours, des ateliers, des conférences, des stages et des expositions. Elle est un soutien à la création artistique et participe à la vie culturelle et sociale de la ville.

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.