Septembre 2019


FAIRE CONFIANCE À LA JEUNESSE D’ÉVREUX !

Récemment, nous avons répondu à l’invitation d’étudiants qui souhaitaient parler de leur vie quotidienne. La précarité financière touche en effet de nombreux jeunes du territoire, qu’ils soient étudiants ou jeunes travailleurs. Surtout, ceux-ci ont le sentiment d’être les grands oubliés de l’équipe municipale actuelle.

Dans ce contexte, il est essentiel que la prochaine municipalité et l’agglomération participent, à leur niveau, à l’amélioration de la vie de ces milliers de jeunes Ébroïciens. Car malgré l’aide des familles, le coût de la vie augmente pour eux chaque année. En 2019, cette augmentation était de 2,83 % ! Ajoutons à cela la baisse des APL, l’augmentation du ticket au restaurant universitaire…

Avec Évreux Ensemble, nous proposons la mise en place d’une politique globale de soutien aux étudiants et aux jeunes travailleurs. La création d’une épicerie solidaire spécifique, comme il en existe déjà à Rouen, serait un premier pas en ce sens.

Plus largement, leur bien-être passe par une ville tournée vers l’avenir et à leur écoute. Mais si les jeunes ont besoin d’Évreux, notre ville a aussi besoin de ses jeunes. Nous avons besoin de leur dynamisme et de leur optimisme. De leurs engagements, notamment en faveur de l’écologie, aussi. Ils sont une chance pour Évreux ! C’est pourquoi nous portons l’ambition de les soutenir davantage pour leurs études, leurs transports en commun, mais aussi, leur vie culturelle, sportive et sociale. Dans ce cadre, le développement d’une véritable vie nocturne ébroïcienne est un exemple de nos priorités pour redonner de la vie à notre centre-ville et de l’attractivité à Évreux.

Timour VEYRI
Pour Évreux Ensemble

Les problèmes liés au mauvais fonctionnement des bus scolaires impactent les études des lycéens qui arrivent en retard au lycée ou sont carrément absents pour la première heure de cours. Bus absents, arrêts non desservis, bus bondés au mépris de la sécurité .Et cela concerne autant les bus dépendant de VTNI que ceux dépendant du réseau Transurbain. Bien sûr, les élus municipaux se dédouanent en mettant en cause la Région. Et, de son côté, la Région renvoie vers la commune et l’agglomération en se réfugiant derrière la délégation qu’elle a octroyée aux instances locales pour gérer les transports. Il faut, quand même, qu’à un moment, les élus en place prennent leur responsabilité notamment lorsqu’ils cumulent des fonctions d’élus municipaux, départementaux et régionaux. Comment un maire qui est aussi vice-président de la Région peut-il laisser perdurer une situation qui pourrit la vie des familles en obligeant des parents à vivre dans l’incertitude quant au passage des bus  ? Il est plus que temps de remettre à plat l’organisation des transports en commun. J’ai alerté à plusieurs reprises en proposant des aménagements sur la fréquence, sur le plan de circulation et sur la taille des bus tantôt surdimensionnée tantôt sous-dimensionnée. Mais autant prêcher dans le désert.

Que cela n’empêche pas les familles de passer de bonnes et saintes fêtes de Noël, et de restaurer leurs forces pour une rentrée scolaire qui promet d’être aussi rock’n roll que le premier trimestre !

Emmanuel Camoin Rassemblement National

Modifications des horaires de train. Gare d’Évreux – loin des yeux !

Le Conseil Régional de Normandie indique sur son site internet : « Première région à avoir revendiqué (et obtenu !) le transfert de l’Etat des lignes Inter cités, la Normandie met tout en œuvre pour que la situation ferroviaire s’améliore au plus vite. »

Tout est dit.

La modification des horaires SNCF devant rentrer en application le 15 décembre 2019 est de la responsabilité de la Région.

Avec des trains directs supprimés entre 18h et 20h en partance de Paris St-Lazare avec un arrêt à Évreux, c’est plus de 3000 habitants chaque jour sur notre territoire qui se trouvent dans une situation préoccupante.

Cette modification est un rude coup porté à l’attractivité de notre ville et de notre agglomération.

Comment le Maire d’Évreux, Président d’Évreux Portes de Normandie et Vice-Président de la Région en charge de l’aménagement du territoire a-t-il pu être complice ou laisser passer une telle injustice ? Comment la capitale de l’Eure peut-elle reculer sur son offre de transport ferroviaire ?

Moins d’arrêt direct, c’est moins d’intérêt pour habiter notre ville ! C’est en conclusion moins de demande pour s’implanter et donc une dévalorisation de tout le patrimoine immobilier d’Évreux.

L’enjeu est colossal car ses conséquences sont devant nous. Tous perdant ! Même les Ebroïciens ne prenant pas le train !

Ludovic Bourrellier, Président du groupe « rassembler les Ebroïciens »

La Municipalité n’est pas tenue pour responsable des écrits de la tribune du groupe de l’opposition. Ils n’engagent que leurs auteurs. 
En application des articles L2121-27-1 du code général des collectivités territoriales et 32 du règlement intérieur du conseil municipal, le bulletin d’information de la Ville, et, de fait, la tribune doit porter sur « les réalisations et la gestion du conseil municipal  » et ne doit pas comporter d’attaques ou d’imputations personnelles. La Ville d’Évreux se réserve donc le droit de porter plainte pour diffamation ou non respect de la loi. 

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information pour resté informé(e) de notre actualité

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.