Septembre 2019


IMPOTS – L’AUGMENTATION CACHEE DE M. LEFRAND !

Les feuilles d’impôts qui tombent à l’automne nous éclairent sur l’écart entre les affirmations du président de l’agglomération sortant et la réalité. Chacun pourra ainsi vérifier que la promesse démagogique d’une diminution des impôts n’est pas tenue.
Ceci est vrai à Évreux comme dans l’ensemble de l’agglomération. En effet, si les taux votés dans la ville-centre ont baissé de 2 %, les bases du calcul, elles, ont augmenté de 2,2 % avec comme résultat une augmentation finale de 0,2 %! La part de l’agglomération, dont le taux n’a pas changé, a quant à elle progressée de 2,2 %!
On ne peut que regretter cette façon de gérer les dossiers. Dire une chose et faire l’inverse, ce n’est pas bien. Récidiviste dans l’art du «mensonge par omission», M. Lefrand, tout en ne respectant pas ses objectifs annoncés, a par ailleurs pendant ce temps diminué les services utiles à la population. Ainsi, de nombreux équipements promis pour 2020 ne verront finalement jamais le jour, car non-financées.
Pour nous, la gestion d’une intercommunalité moderne ne peut pas être le fait des choix d’un seul homme qui impose son point de vue aux maires du territoire. Au-delà des sensibilités politiques, nous appelons à la construction d’une nouvelle manière de gouverner notre agglomération fait d’écoute, de respect, d’implication des habitants et de transparence dans l’exécution des décisions. C’est ce que nous proposons comme méthode de travail pour construire le futur de notre territoire et lui préparer un avenir serein.

Timour VEYRI, pour « La Gauche Rassemblée »

Sécurité routière !

Combien de mois allons-nous attendre pour la mise en service de la jonction du rond point d’Arnières au chemin Potier ?
Chaque matin des files ininterrompues de voitures attendent de tourner sous l’étroit pont de chemin de fer qui donne accès vers la zone industrielle. C’est un lieu propice aux accidents et qui génère une pollution due aux véhicules à l’arrêt.
Le jugement obtenu par la gauche prétendument écologiste ordonne l’arrêt des travaux mais n’interdit pas l’utilisation des équipements déjà construits.
A quel moment la préfecture et la Dreal vont enfin se décider à ouvrir, au moins sur une voie, dans le sens montant cet accès qui assurera le confort et la sécurité des usagers ?
Il semble que dans ce cas la sécurité routière ne soit plus la préoccupation de l’état quant à l’écologie on peut aussi en parler.
Sous prétexte qu’une infrastructure routière moderne ne serait pas conçue pour protéger la nappe phréatique  ! les associations Ecolo-bobo laissent des flots de camions emprunter des voies anciennes dans le centre d’Evreux qui génèrent des pollutions sonores, atmosphériques et un risque de pollution de l’Iton en cas d’accident.
Dans ce contexte il est clair que les motions votées en conseil municipal ne servent à rien.
L’écologie et la sécurité routière ne sont plus qu’un gadget pour campagne électorale de gens qui n’ont rien à dire.

Emmanuel Camoin Rassemblement National

Nos écoles face à des choix

La rentrée scolaire est passée. Pourtant, nos écoles sont face aux choix du maire alors que les élus municipaux qui siègent dans les conseils d’école ne cessent depuis plusieurs années d’attirer son attention sur sur des bâtiments en souffrance.
Le 15 mai 2018, le maire présentait le nouveau groupe scolaire de Nétreville aux habitants du quartier. Grâce au financement de l’ANRU, c’est à dire de l’Etat, à hauteur de 50 %, Evreux peut proposer ce programme attendu et nous nous en réjouissons, Une école qui devait être livrée en février 2020,
Pourtant, les travaux ont débuté récemment et la rentrée scolaire en septembre 2020 ne se fera pas.
L’argent a dû être en priorité dépensé sur les 2 places sepmanville et de Gaulle pour faire face au retard accumulé et aux rallonges encore votées sur ces 2 projets avant l’été,
Il reste encore de nombreuses écoles qui doivent faire l’objet de choix fort et prioritaires. Après les 300.000 € pris à la caisse des écoles pour financer la baisse symbolique de la taxe foncière cette année, nous observons choix après choix que l’équilibre à trouver entre de nouveaux aménagements à réaliser et la refonte totale programmée de nos écoles très fatiguées comme Navarre par exemple, n’est pas trouvé.
Les enseignants, les personnels, les parents d’élèves de ces écoles vieillissantes savent où passent l’argent. Ils le voit, ils le disent, ils le regrettent.

Ludovic Bourrellier, Président du groupe « Rassembler les Ebroïciens »

La Municipalité n’est pas tenue pour responsable des écrits de la tribune du groupe de l’opposition. Ils n’engagent que leurs auteurs. 
En application des articles L2121-27-1 du code général des collectivités territoriales et 32 du règlement intérieur du conseil municipal, le bulletin d’information de la Ville, et, de fait, la tribune doit porter sur « les réalisations et la gestion du conseil municipal  » et ne doit pas comporter d’attaques ou d’imputations personnelles. La Ville d’Évreux se réserve donc le droit de porter plainte pour diffamation ou non respect de la loi. 

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information pour resté informé(e) de notre actualité

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.