Septembre 2022


SÉCURITÉ – LE MAIRE D’ÉVREUX DOIT S’EXPLIQUER

À Évreux, la multiplication des dysfonctionnements observés à la direction de la prévention et de la sécurité publique comme à la police municipale nous a amené à exiger l’organisation d’une enquête administrative.

Suite à notre demande et après des années de mobilisation sur ce dossier, un audit externe, mené par des experts indépendants a finalement été mené. Maintenu caché par la municipalité actuelle qui ne l’a communiqué, ni au préfet, ni au conseil municipal, ce rapport a fini par fuiter cet été. Il pointe notamment l’usage « inapproprié des uniformes » ; « l’absence de formation obligatoire au maniement des armes de catégorie B 8° et D a » ; « l’absence de tout respect (…) des cadres légaux et réglementaires » ; un fonctionnement « générateur (…) de discriminations, etc. Très inquiétants, les experts révèlent enfin l’absence de garanties sur l’usage qui est fait dans notre ville des images liées à la vidéosurveillance !

En tant qu’élu de la République française, nous n’acceptons pas que notre ville devienne une zone de non-droit. Un terme doit être mis à cette situation dangereuse aussi bien pour la sécurité que pour les libertés de chacun. Après notre saisine du ministre de l’Intérieur et les mises en garde du préfet de l’Eure, Guy Lefrand doit s’expliquer.

Nous connaissons le quotidien difficile des agents de la police municipale et nationale. Qu’ils trouvent ici la marque de notre admiration et de notre respect pour le travail accompli. A leur côté, nous refusons avec eux que cette affaire porte préjudice à l’ensemble des forces de l’ordre du fait du comportement inacceptable de quelques-uns.

Timour VEYRI et les élus du groupe Évreux Ensemble

Sécurité et libertés publiques

Le fonctionnement de la direction de la prévention et de la sécurité publique de la ville est de nouveau sévèrement mis en cause. Les conclusions de l’audit mené par un expert indépendant n’ont pas été formellement présentées en Conseil Municipal. C’est par la presse que les citoyens ont pu prendre connaissance de la gravité des dysfonctionnements constatés.

En responsabilité, soucieux de préserver nos capacités d’intervention et extrêmement attentifs au respect des libertés publiques, nous avons adressé un courrier circonstancié à Guy Lefrand : celui-ci reste aujourd’hui sans réponse. Nous lui demandons de  : communiquer le rapport d’audit intégral et les réponses qui ont été formulées par la collectivité ; communiquer aux élus l’analyse des risques que font peser les manquements révélés sur les délibérations relatives à la sécurité et à la tranquillité publique ; communiquer aux élus les plans d’action qui doivent être mis en œuvre afin de remédier aux dysfonctionnements du service de prévention et de sécurité publique ; préciser l’étendue des atteintes aux libertés publiques dont les habitants ont eu à souffrir au cours des dernières années, en particulier dans l’usage des dispositifs de vidéoprotection et d’utilisation des données collectées.

Ces questions précises appellent des réponses précises, pour les Ebroïciens et les agents qui exercent leurs missions dans ce contexte pesant et qui aspirent à retrouver un cadre professionnel efficace et stabilisé.

Le groupe « Evreux Avance », avec Guillaume ROUGER et Isabelle COLLIN

La Municipalité n’est pas tenue pour responsable des écrits de la tribune du groupe de l’opposition. Ils n’engagent que leurs auteurs. 
En application des articles L2121-27-1 du code général des collectivités territoriales et 32 du règlement intérieur du conseil municipal, le bulletin d’information de la Ville, et, de fait, la tribune doit porter sur “les réalisations et la gestion du conseil municipal ” et ne doit pas comporter d’attaques ou d’imputations personnelles. La Ville d’Évreux se réserve donc le droit de porter plainte pour diffamation ou non respect de la loi. 

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.