Mai 2021


Monsieur le Maire, est-ce vraiment le moment d’augmenter les tarifs des cimetières ?

CA l’heure où notre pays va dépasser les 100 000 morts du fait de l’épidémie, dans ce moment où la solidarité et la cohésion de toute la nation doivent être notre priorité collective, la municipalité a décidé de voter une augmentation significative des tarifs de nos cimetières. Cette décision fait suite à la suppression par l’Etat des taxes funéraires, qui n’étaient appliquées que par 700 communes en France, dont Evreux. La municipalité avait d’ailleurs instauré une nouvelle taxe sur les crémations en septembre 2020, qui devait quasiment lui permettre de doubler les recettes funéraires perçues par la ville en 2021.

Les élus du groupe Evreux Avance s’opposent à cette hausse décidée par la majorité municipale. L’épidémie que nous traversons, et dont nous ne sommes pas encore sortis, nécessite la plus grande compassion envers les familles endeuillées. D’autres priorités mériteraient d’être portées à l’agenda de nos conseils municipaux  : travailler à une organisation efficace des campagnes de vaccination sur notre territoire, soutenir nos commerçants sans chercher à les opposer, mettre en œuvre un plan à destination de la jeunesse et des étudiants, améliorer l’accompagnement de nos aînés, anticiper la sortie de crise. Voilà les dossiers sur lesquels nous devons travailler ensemble et continuer à mobiliser notre énergie !

Le groupe « Evreux Avance », avec Guillaume ROUGER et Isabelle COLLIN

Contre le logement indigne, Évreux Ensemble propose l’instauration d’un « permis de louer »

Le fléau de l’habitat indigne touche tous les quartiers. A l’heure où l’on assiste à une explosion de la précarité, nous sommes donc convaincus qu’il faut taper vite et fort contre les marchands de sommeil qui profitent de la vulnérabilité des populations les plus fragiles.

A l’occasion du dernier Conseil d’agglomération, notre groupe d’élu a donc proposé la création d’un « permis de louer ». Ce dispositif, issu de la loi ALUR, vise à lutter contre les logements jugés indignes/insalubres. Il permet aux agglomérations de définir certains secteurs géographiques à l’intérieur desquels une autorisation préalable en mairie est obligatoire pour valider la mise en location d’un bien immobilier. De nombreuses communes de différentes tailles l’ont adopté, comme Tourcoing, Villiers le Bel, Clichy, Boulogne sur Mer ou encore Rouen…

Avec cette mesure proposée, les propriétaires qui souhaitent mettre en location un logement devront fournir différents diagnostics aux services de la ville ou de l’agglomération. En conséquence, si le logement n’est pas déclaré viable, qu’il porte atteinte à la sécurité ou la salubrité publique, le propriétaire pourra recevoir un refus de louer ou sera soumis à des travaux de rénovation.

Ce dispositif est une opportunité pour améliorer la vie de nombreux habitants de l’agglomération. C’est pourquoi, nous nous réjouissons de l’accord d’EPN de créer un groupe de travail pour étudier notre proposition et évaluer son application prochaine.

Timour VEYRI, pour ÉVREUX ENSEMBLE (evreuxensemble@gmail.com)

La Municipalité n’est pas tenue pour responsable des écrits de la tribune du groupe de l’opposition. Ils n’engagent que leurs auteurs. 
En application des articles L2121-27-1 du code général des collectivités territoriales et 32 du règlement intérieur du conseil municipal, le bulletin d’information de la Ville, et, de fait, la tribune doit porter sur “les réalisations et la gestion du conseil municipal ” et ne doit pas comporter d’attaques ou d’imputations personnelles. La Ville d’Évreux se réserve donc le droit de porter plainte pour diffamation ou non respect de la loi. 

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.