Juillet 2021


Retrouver la joie d’être ensemble

Qu’ils ont été longs ces mois de confinement et de restrictions, ces jours sans pouvoir se rencontrer autour d’un repas, d’un café ! Qu’ils ont été éprouvants pour nos soignants, pour notre jeunesse, pour nos aînés, pour l’ensemble des salariés du secteur privé, des agents publics, des indépendants, qui ont dû s’adapter pour continuer leur activité et parfois subir des fermetures ! Qu’ils ont été difficiles pour tous les professionnels de la culture, les artistes, les techniciens et tous ceux qui apportent à nos existences cette part d’évasion et de rêve dont nous avons tant besoin !

Mais face à ces difficultés, nous avons tenu, nous avons trouvé des ressources individuelles et collectives.

Notre pays, en coordination avec nos partenaires européens, sous l’impulsion du Président de la République et de son gouvernement, a mobilisé des moyens exceptionnels pour soutenir notre économie : à l’échelon national, mais également au plus près de nos territoires, dans notre agglomération en particulier.

A l’heure de la réouverture de tous nos lieux de convivialité, de nos terrasses et restaurants, de la reprise progressive des événements culturels, festifs, sportifs ou associatifs, en cette période d’été propice aux retrouvailles, nous allons pouvoir retrouver cette vie et ces bonheurs qui nous ont tant manqué. Très bel été à toutes et tous !

Le groupe « Evreux Avance », avec Guillaume ROUGER et Isabelle COLLIN

Un été pour penser l’avenir !

Alors que l’été est là, nous avons chacune et chacun besoin de marquer un temps de respiration. L’année qui vient de s’écouler a été souvent difficile. Elle a marqué nos familles, nos amis, nos vies. Ce temps de l’été est donc plus que jamais un moment important pour se poser, réfléchir et revenir à l’essentiel.

Collectivement, quelle agglomération souhaitons-nous être ? Voulons-nous une vie locale plus solidaire et plus juste ? Plus écologique et plus inclusive ? Ou laisserons-nous les tendances actuelles favoriser l’individualisme et le repli sur soi, la violence et le mensonge, le cynisme et les petits arrangements entre amis ?

La municipalité de M. Lefrand a choisi. Un an après l’élection municipale de 2020, les démissions, les licenciements et les scandales font de nouveau la « une » des journaux. L’élection passée, les pelleteuses rangées, les promesses oubliées, les LR, Modem et Macronistes rabibochés, la droite municipale et d’agglomération est revenue à sa plus vieille habitude : ne rien faire. Cela lui va si bien. Car cette équipe n’a pas d’idées, sauf les idées de ses intérêts. Aucunes ambitions, sauf celle de durer et de partager les postes et les rémunérations. L’agglomération oublie sa jeunesse, méprise ses quartiers, bétonne sa périphérie, vide ses associations, anesthésie sa culture, creuse sa dette. L’abstention, les désillusions, le sentiment de fatalité et d’abandon lui permettent de se maintenir. Mais pour combien de temps encore ?

Car nos habitants ont soif de changement, de nouveaux visages et de nouveaux projets. Soif de jeunesse, de diversité, de renouveau. Alors que de nombreuses villes utilisent la crise pour prendre avec confiance le virage écologique et social, Évreux s’enfonce dans l’immobilisme. Pourtant, vous méritez cet espoir et ce désir de changement. À nous d’en être dignes. Profitons donc de ce bel été pour aimer, découvrir, lire, échanger, pour nous retrouver et réfléchir ensemble. Profitons de ce bel été pour rêver d’avenir. Pour mieux le préparer.

Timour VEYRI et Évreux Ensemble

La Municipalité n’est pas tenue pour responsable des écrits de la tribune du groupe de l’opposition. Ils n’engagent que leurs auteurs. 
En application des articles L2121-27-1 du code général des collectivités territoriales et 32 du règlement intérieur du conseil municipal, le bulletin d’information de la Ville, et, de fait, la tribune doit porter sur “les réalisations et la gestion du conseil municipal ” et ne doit pas comporter d’attaques ou d’imputations personnelles. La Ville d’Évreux se réserve donc le droit de porter plainte pour diffamation ou non respect de la loi. 

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.