Mars 2020


LE CHOIX DE L’AVENIR !
Le bilan de la municipalité sortante est connu : Évreux a perdu 2000 habitants en cinq ans, les commerces de notre centre-ville connaissent les plus grandes difficultés, les Usines de Navarre et de nombreux projets sont bradés aux promoteurs immobiliers, la transition écologique est au point mort et, pendant ce temps, les scandales se multiplient…
A Évreux, pour notre ville, nous voulons écrire un autre avenir. Une autre histoire. Une histoire dans laquelle notre ville sera plus verte. Plus juste. Plus dynamique. Plus transparente. Plus accueillante. Plus solidaire. Plus riche de ses différences. Pour toutes et tous. Depuis 10 ans, nous avons vu le monde se transformer. Évreux mérite une municipalité prête pour le XXIème siècle. Face aux vieilles ficelles de la droite sortante : nous voulons de la jeunesse, des projets, des convictions.
En 10 ans, nous avons vu des villes comme Evreux devenir plus vertes, plus belles, plus égalitaires, plus sûres, plus confiantes, plus solidaires, offrir à leurs jeunes des perspectives d’avenir et à leurs ainés un présent plus doux. Comme il doit faire bon de vivre dans ces villes, dans une ville où le maire retisse patiemment les liens entre les quartiers et les différentes communautés, tends la main aux plus faibles, développe réellement l’emploi, encourage la culture, combat le mal-logement, rend les transports publics plus agréables, la ville plus propre, plus sûre. Ce changement est à portée de main.
Les 15 et 22 mars prochains, nous aurons à faire un choix important. Faisons le choix de l’avenir !

Évreux Ensemble

Compte tenu de la campagne électorale nous n’utiliserons pas cette tribune d’expression.
Nous remercions les habitants d’Évreux de nous avoir permis de siéger durant ce mandat achevé et nous souhaitons beaucoup de succès aux conseillers municipaux qui assureront la gestion de notre commune en avril.

Évreux Bleu Marine

LES EBROÏCIENS APPELÉS AUX URNES
6 années se sont écoulées avec une fin de mandat qui ne laissait pas envisager un tel scénario. Une majorité qui explose, un maire condamné à un rappel à la loi pour incitation à une manifestation illicite alors qu’il prône la sécurité et va jusqu’à critiquer cette décision de justice. Le contradictoire aura été la marque de fabrique.
Autre exemple, l’État rogne les ressources des communes et les met en péril mais à Évreux, on investirait comme jamais tout en réduisant la dette et l’impôt. A Évreux comme chez les Ebroïciens, quand on diminue vos ressources vous n’investissez pas plus, ne vous désendettez pas et n’améliorer pas votre train de vie.
Un maire qui crie son amour pour Évreux mais qui ne défend pas sa gare et surtout ses usagers qui font face depuis quelques semaines aux nouveaux horaires fixés par la Région Normandie dont il est Vice-Président, et qui voient leur cadre de vie se détériorer.
A l’occasion des fêtes de fin d’année, nous avons demandé des comptes sur le coût faramineux des festivités. Le maire aura fini par confirmé la somme de 40.000 € pour le sapin sur la place de l’hôtel de ville alors que depuis début novembre les élèves comme les personnels d’une école du centre ville font face au froid dans les classes jusqu’à 8° seulement. Un mot est écrit régulièrement dans le carnet de liaison par les enfants mais rien n’y fait.
Comment être complice de ces choix ?
La démagogie n’est pas dans ceux qui dénoncent mais dans ceux qui pratiquent ces injustices.

Ludovic Bourrelier
Président du groupe « rassembler les Ebroïciens »

La Municipalité n’est pas tenue pour responsable des écrits de la tribune du groupe de l’opposition. Ils n’engagent que leurs auteurs. 
En application des articles L2121-27-1 du code général des collectivités territoriales et 32 du règlement intérieur du conseil municipal, le bulletin d’information de la Ville, et, de fait, la tribune doit porter sur « les réalisations et la gestion du conseil municipal  » et ne doit pas comporter d’attaques ou d’imputations personnelles. La Ville d’Évreux se réserve donc le droit de porter plainte pour diffamation ou non respect de la loi. 

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.