Les coteaux d’Evreux sont formés d’une mosaïque de pelouses, de fourrés et de bois, qui forment un ensemble de six grandes entités exceptionnelles sur le plan écologique mais aussi paysager et touristique : le coteau du Valème, le coteau de la Rochette, les coteaux d’Argence et de la Censurière, la côte Saint-Sauveur, la « Queue de l’Hirondelle » et les pelouses de la forêt de la Madeleine.

En 2002, sur les 107 ha d’intérêt patrimonial recensés, 24 sont occupés par des pelouses calcicoles, 15 par des fruticées, qui représentent le premier stade de fermeture des pelouses, 17 par des jeunes boisements et 55ha par des boisements.

En 2010, après 8 ans de gestion pastorale et d’actions de débroussaillage manuelles, un nouvel inventaire sera réalisé.

Cette alternance d’habitats ouverts et fermés est à l’origine d’une très grande diversité biologique. Ces coteaux accueillent en outre de nombreuses espèces floristiques d’intérêt patrimonial, parmi lesquelles le Gaillet de Fleurot et l’Euphorbe de Séguier, espèces rares considérées comme prioritaires en France, diverses orchidées (l’Ophrys frelon…), ainsi que de nombreux reptiles et insectes peu communs ou rares. En outre, les cavités qui marquent les coteaux sont fréquentées par des espèces de chiroptères d’intérêt européen et de nombreux oiseaux.

Depuis les années 1950, les coteaux ont été progressivement délaissés par l’agriculture traditionnelle et exposés ainsi à un phénomène d’embroussaillement menaçant leur diversité spécifique. Le développement des loisirs de plein-air a entraîné une forte fréquentation humaine de ces sites, à l’origine d’un surpiétinement, d’une mise à nue de la roche et de la régression de certaines espèces remarquables. Aujourd’hui, ces espaces font l’objet d’une protection et d’une gestion mises en place dans le cadre du programme Natura 2000, (site FR2300128 de la Vallée de l’Eure et de l’Iton).

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information pour resté informé(e) de notre actualité

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.