ticket de cinéma

Affiche Festival Génération DurableLa 13ème édition nationale du festival du film Nature et Environnement « Festival génération durable » sera déclinée sur le territoire d’Évreux Portes de Normandie du 6 au 14 octobre 2022 par l’association Naturellement Reuilly.

Une soirée de lancement du festival aura lieu le jeudi 6 octobre 2022 à l’Université de Tilly à partir de 18 heures.

Ce rendez-vous pluriculturel imprime une volonté pérenne : offrir un autre regard sur le monde, l’ouvrir à de nouveaux horizons. Regard ni utopiste, ni anxiogène mais incarné par le monde du Vivant.

Il se déroulera dans les communes d’Évreux, Gravigny, Le Val-David, Les Baux-Sainte-Croix, Saint-André de l’Eure et Moisville pour le grand public et les centres de loisirs.

Les organisateurs proposent à travers des lieux culturels de proximité (médiathèques, salle des fêtes, centres culturels, cinémas…) divers modes d’expression (films d’horizons mondiaux, expositions, débats) pour tout public (grand public – scolaires – centres de loisirs…)

Les projections de films évoquent plusieurs thématiques (étudiées avec les acteurs locaux) sur des sujets tels que la biodiversité, l’agriculture, le naturalisme, le climat…

Itinérant sur les territoires de Normandie, Génération Durable vient aussi à la croisée de chemins culturels d’événementiels comme :

· La Fête du cinéma d’animation, les Festivals AlimenTerre, AnthropoScènes…
· Des synergies se créent, comme en témoigne la Fête de la Science(du 13 au 16 oct. 2022)qui interpelle cette année sur la question : « le climat, on en parle ? ».

Ce Festival contribue à vulgariser les enjeux liés au changement climatique, notamment à travers des films dont les récits veulent susciter pour une prise de conscience.

Le changement climatique n’est pas de la science-fiction. Des héros modernes du quotidien, réels, le prouvent. Nous le verrons au travers des projections programmées et les échanges organisés avec les réalisateurs, scientifiques ou autres intervenants en lien avec la thématique diffusée.

Le rôle pédagogique de ce Festival accompagne la nécessaire transition écologique : Comment franchir le cap ? Qui doit agir ? Le temps n’est plus aux questions, mais aux réponses, aux solutions, concrètes dans lesquelles chacun peut puiser du « sens ».

Programmation 2022 :

  • Jeudi 6 octobre à 18h – IUT d’Évreux, amphi Tilly :
    Inauguration du festival & projection ” Les gardiens du climat ” d’Erik Fretel 

Les fictions de super héros sont légion mais un documentaire de super héros… Ça existe ? Le voici ! Et les héros sont Normands ! Thoréfactor, Docteur Elektro , Dynamo, Textilman et compagnie… Chacun a son pouvoir ! Chacun agit dans sa vie quotidienne pour le climat. Le réchauffement climatique ce n’est pas de la science-fiction!
Pour autant, du changement climatique au(x) changement(s) de comportement(s), la prise de conscience semble vulnérable à des kryptonites qui affaiblissent notre pouvoir d’action. Pourquoi ?
Chacun se tourne vers le méchant masqué Consoman. Des scientifiques, des penseurs se liguent avec ces héros dans une alliance pour aider le commun des humains à mieux expliquer les méandres de nos choix, et pourquoi changement et adaptation sont les alliés de la clepsydre climatique qui agite notre planète Terre.
L’humour en bouclier, Erik Fretel twiste l’univers héroïque au service d’une cause universelle, le climat, relocalisée sur la micro-planète Normandie. Une approche ludique pour interpeler un public intergénérationnel.

  • Vendredi 7 octobre à 19h30 – Ciné Pathé Évreux :
    ” La Fabrique des pandémies ” de Marie-Monique Robin 

« Préserver la biodiversité c’est protéger notre santé ». Epousant la forme d’un film d’aventure dans laquelle nous suivons Juliette Binoche globe-trotteuse (faussement) candide, le film relève la mission d’explorer l’origine de l’«épidémie de pandémies » qui sévit depuis une quarantaine d’années.

Versus un sujet anxiogène, la réalisatrice, journaliste d’investigation chevronnée, prend ici le parti pris de « faire un film qui fasse du bien, en remettant de la cohérence dans les désordres qui nous assaillent ». La biodiversité est un puits de solutions. « il s’agit de recréer du lien entre les humains et le reste du vivant. La richesse de la biodiversité ne constitue pas un supplément d’âme pour une petite frange de bobos écolos-à-vélo, mais elle est notre « maison commune » sans laquelle aucune vie sur terre n’est possible. Ce film est un hommage à la nature, que nous ne pouvons plus continuer à sacrifier, sous peine de sacrifier nos propres enfants ».

  • Dimanche 9 octobre à 10h30 – Ciné Pathé Évreux
    ” Yuku et la fleur de l’Himalaya ” d’A. Demuynck & R. Durin
    Film d’animation à partir de 4 ans

Yuku est une souris espiègle, l’aînée de sa famille où la grand-mère occupe une place particulière.

Pour elle, Yuku est prête à braver des dangers en quête de la fleur à la lumière éternelle : la fleur del’Himalaya ! C’est tout en haut des plus hautes montagnes que vit cette plante qui se nourrit de la plus parfaite lumière du soleil. Mais pour l’atteindre, un long périple attend la petite Yuku : quitter les sous-sol du château, traverser la prairie, la forêt enchantée, braver le petit pont de la peur gardé par le loup… Bien des aventures guettent la petite héroïne qui détient un instrument de musique bien moins anodin qu’il n’y paraît… Le ton chatoyant des images, la poésie des personnages emplissent cette histoire enchantée et la féérie opère à travers cette aventure musicale où les chansons constituent un philtre d’amitié précieux et magique.

  • Lundi 10 octobre à 20h – Le Val David
    ” Une terre sans abeilles ? ” d’E. Putelat & N. Dupuis

Les alertes et alarmes sont nombreuses. On sait aujourd’hui que les abeilles sont menacées partout dans le monde. En France, 56 millions d’abeilles meurent chaque jour. Quelles sont les solutions envisagées ? Comment l’être humain répond-il à cette situation ? Les réponses sont diverses.

Certaines sont ubuesques, futuristes, d’autres innovantes, d’autres encore sont solidaires et collectives. Partons autour du monde à la rencontre des divers acteurs et à la découverte des solutions envisagées. De l’Amérique à l’Asie, en passant par l’Europe, derrière les réponses apportées, se dessine le monde de demain.

  • Mardi 11 octobre à 14h30 – Ciné Pathé Évreux
    ” La fabrique des pandémies ” de Marie-Monique Robin
  • Mercredi 12 octobre à 10h – La Maladrerie à Gravigny
    ” Le peuple loup ” de T. Moore & R. Stewart

En Irlande, au temps des superstitions et de la magie, Robyn, une jeune fille de 11 ans, aide son père à chasser la dernière Meute des loups. Mais un jour, lors d’une battue dans la forêt, Robyn rencontre Mebh, enfant le jour, louve la nuit. Désormais pour Robyn, la menace ne vient plus des loups, mais bien des hommes.

  • Mercredi 12 octobre à 14h – Salle du Clos Mulot à Saint-André de l’Eure
    ” Le peuple loup ” de T. Moore & R. Stewart
  • Mercredi 12 octobre à 20h – Moisville
    ” La ferme qui soigne ” de Caroline Breton 

Avec Raphaël Colicci et la participation de Pierre Rabhi, Edgar Morin, Ernst Zucker…

Un jardin c’est intime. On parle de jardin secret… Mais c’est sans compter la générosité de certains propriétaires comme Raphaël Colicci qui sème depuis 50 ans ses expériences pour mieux partager lesfruits de connaissances récoltés avec ses amis notoires en visite. Une intimité dans laquelle est convié le spectateur. Ostéopathe, paysan, apiculteur, passionné de fruits oubliés, formateur, conférencier…, Raphaël se questionne sans cesse surtout en quête de propositions concrètes pour habiter une terre vivante et généreuse. Il cultive de multiples variétés anciennes de fruits et légumes.

Des saveurs qui sont aussi de précieux alicaments, aussi bien pour le corps que l’esprit… Ce qu’enrichissent les points de vue Edgar Morin (sociologue et philosophe), Pierre Rabhi (paysan et écrivain), le Professeur Henri Joyeux (cancérologue), Ernst Zürcher (ingénieur forestier), Sara Poët (naturopathe). Un film vitaminé de rencontres, d’images et de musiques d’une généreuse convivialité.

  • Jeudi 13 octobre à 20h – Les Baux-Sainte-Croix
    ” Les mains dans la terre, naissance d’un Éco village ” d’Antoine Trichet

L’Arbre de Vie symbolise bien la philosophie de ce lieu en perpétuelle construction qu’est cet écovillage où quelques résidents et de nombreux bénévoles imaginent un avenir avant tout plus autonome et solidaire. Loin d’un désir d’autarcie, le collectif s’attache à la transmission. L’idée n’est pas forément de vivre ensemble mais de créer ensemble, s’entraider parce que « ensemble on peut aller plus loin ». Chacun est une nouvelle ramification de l’Arbre. Et de démontrer en toute simplicité et générosité que « c’est beau de rêver mais c’est encore plus beau de le mettre en place ». Un film pour avoir les mains dans la terre, la tête dans les étoiles et les pieds sur terre.

  • Vendredi 14 octobre à 16h – Le Cadran
    ” Les gardiens du climat ” d’Erik Fretel
  • Vendredi 14 octobre à 20h – Auditorium du Cadran
    Clôture du Festival en présence de Jean-Michel Bertrand, réalisateur de ” Marche avec les Loups “

Après avoir disparu pendant près de 80 ans et malgré les obstacles, les loups sont en train de retrouver leurs anciens territoires. Ce film raconte le grand mystère de la dispersion des loups : comment les jeunes loups quittent le territoire qui les a vus naître, et la façon dont ces aventuriers partent à la conquête de nouveaux territoires. Deux années durant, Jean-Michel Bertrand a mené une véritable enquête pour tenter de comprendre le fonctionnement complexe et erratique de ces jeunes loups, leurs rencontres avec leurs semblables et les opportunités de se mettre en couple. Dans le sillage des loups nomades, le film nous raconte comment ceux-ci doivent traverser des territoires hostiles déjà occupés par leurs semblables et dans lesquels ils ne sont pas les bienvenus, ou d’autres, plus nombreux, colonisés par les humains. Heureusement, subsistent des territoires sauvages connus seuls de ces aventuriers… Après La Vallée des Loups sorti en 2017 et qui a enregistré plus de 200.000 entrées, Marche avec Les Loups poursuit l’aventure de Jean-Michel Bertrand avec la nature.

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.