Vignette FAUN / NOETIC

Faun / Noetic… Un duo, un couple pour le premier. Une troupe de 19 danseur(se)s pour le second.

Avec le Ballet du Grand Théâtre de Genève qu’il dirige depuis 2022, Sidi Larbi Cherkaoui joue des extrêmes et réunit deux pièces créées en 2009 et 2014.

Le chorégraphe flamand s’empare de L’Après-midi d’un faune et offre « son » Faun, sa lecture de la musique de Debussy à laquelle il a souhaité adjoindre celle du compositeur londonien d’origine indienne, par ailleurs complice d’Akram Khan, Nitin Sawhney.

Du Prélude, le chorégraphe a gardé la dualité du faune, mi-homme, mi-animal, mais en lui conférant une plus grande « sensualité animale », une présence charnelle

En écho, Noetic, tout en noir et blanc et en épure. Parfois solitaires, indifférents, les danseurs, « volée d’oiseaux » ou « banc de poissons », se lient, aidés en cela par des tiges souples, prêtes à s’incurver et former les mécanismes d’une horloge en mouvement, un mécanisme fluide dans une géométrie complexe.

  • Le 7 février à 20h
  • Au Cadran

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.