festival Rock in chair

Le défi d’un festival hors-normes les 24, 25, 26 et 27 juin

« Je suis heureux d’annoncer la naissance du festival Rock in chair Évreux, 1er festival assis de musiques actuelles de notre agglomération »  a déclaré Guy Lefrand, maire d’Évreux et président de l’agglomération Évreux Portes de Normandie

Cette annonce en forme de faire-part a été faite à l’occasion d’une conférence de presse le 16 mars à Évreux. Une ville connue des amateurs de rock pour le festival qui s’y tient chaque année, fin juin sur l’hippodrome, depuis plusieurs décennies (près de 40 000 festivaliers en 2019 pour la dernière édition de Rock In Évreux ).

Aux côtés de Guy Lefrand avaient pris place les directeurs des deux festivals du territoire d’Évreux que sont Rock in Évreux et le festival de Grossoeuvre, Ça Sonne à la Porte (SCALP) qui devait fêter ses quinze ans cette année. Si la crise sanitaire n’en avait pas décidé autrement. Tout comme le festival Rock in Évreux qu’il était impossible d’organiser dans son format habituel.

« Je suis prêt avec les organisateurs des festivals d’Évreux a relever le défi d’un festival de musique, qui se déroulera fin juin comme chaque année sur notre hippodrome » poursuit Guy Lefrand

Compte-tenu des contraintes exprimées par le ministère de la Culture pour la tenue d’un tel évènement, le prochain festival ébroïcien sera totalement inédit dans la forme et dans sa programmation. Puisqu.. assis ! : « Le festival est baptisé Rock in Chair Évreux car le public prendra place sur des chiliennes ».

Ce festival expérimental aura lieu dans le respect des contraintes sanitaires (gestes barrière et distanciation physique) sur un site aménagé en conséquence. La jauge sera limitée à 3 600 places assises par soirée.

4 soirées de 4 concerts par jour sont programmées du jeudi 24 juin au dimanche 27 juin 2021

«  Notre territoire n’a pas connu de grands évènements rassembleurs depuis un an du faite de la pandémie. Je fais le pari, audacieux, d’organiser un festival dans le respect des normes qui nous sont imposées. La culture mérite cette audace et je ne voulais pas que notre territoire soit à la traîne. D’autres festivals sont annoncés dans un format assis, comme celui des Vieilles Charrues, alors, pourquoi pas à Évreux ? Je suis sûr que le public jouera le jeu et aura une attitude responsable en respectant les contraintes ». Il nous faut maintenant nous retrousser les manches, mais j’y crois. Être audacieux, c’est rock non ? » conclut Guy Lefrand.

Festival 2016 Bib Flo et Oli

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.