vaccination-pixabay

L’ARS organise une opération vaccination (sans rendez-vous) de 10h30 à 13h et de 14h à 19h, devant le magasin Intermarché de Nétreville


La vaccination contre le Covid-19 est désormais possible pour tous les enfants de 5 à 11 ans

Jusque-là réservée aux enfants les plus fragiles, la campagne de vaccination s’élargit à l’ensemble des enfants de 5 à 11 ans à compter du 22 décembre 2021. Les parents qui le souhaitent peuvent faire vacciner leurs enfants en centre de vaccination et dans les cabinets médicaux. Avec quel vaccin ? Selon quelles modalités faire vacciner son enfant ?

Quel est le vaccin destiné aux enfants ?

Le vaccin administré aux enfants est la forme pédiatrique du vaccin Pfizer-BioNTech, trois fois moins dosée que la forme adulte du vaccin injectée aux personnes de plus de 12 ans. Les flacons sont munis d’un bouchon orange pour les différencier des doses adultes (au bouchon violet) et éviter toute erreur.

Combien de doses ?

Le nombre de doses dépend si votre enfant a déjà contracté le Covid-19 ou non. Un test rapide d’orientation diagnostique (TROD) sérologique, avec une légère piqûre au bout d’un doigt, permet de détecter une infection par le virus en quelques minutes.

  • Pour un enfant n’ayant jamais été atteint par le Covid-19, le schéma de vaccination complet est de 2 doses de vaccins à 21 jours d’intervalle.
  • Si l’enfant a déjà contracté le Covid-19, il ne recevra qu’une dose. Un délai de 2 mois doit être respecté entre une infection au SARS-CoV-2 et une vaccination. Une fois le délai de deux mois passé, il faut présenter la preuve d’infection passée (résultat de test PCR, antigénique ou sérologique) ou du résultat positif du TROD.

En cas d’infection au Covid-19 après la première dose :

  • Si l’enfant est infecté plus de 15 jours après sa première dose de vaccin, il n’aura pas besoin de recevoir une seconde dose. En effet, il peut alors être considéré que l’infection représente une stimulation équivalente à une seconde dose de vaccin.
  • Si l’enfant est infecté moins de 15 jours après sa première dose de vaccin, il devra recevoir une seconde dose dans un délai de 2 mois après son infection. En effet, il peut alors être considéré que l’immunité induite par deux stimulations rapprochées dans le temps (une dose de vaccin et une infection par le virus à moins de 15 jours d’intervalle) n’est pas équivalente à l’immunité induite par une vaccination complète.

Comment ça se passe ?

La vaccination des enfants n’est pas obligatoire.

La vaccination des enfants de 5 à 11 ans est systématiquement précédée d’un entretien médical prévaccinal, sur le lieu de vaccination, qui permet d’écarter les contre-indications et conduit à la prescription.

Il s’agit également du moment pendant lequel le professionnel de santé répond aux interrogations de l’enfant et de ses parents, afin de les rassurer et de leur donner toutes les informations complémentaires nécessaires.

Un questionnaire médical adapté aux enfants est disponible sur le site internet du ministère de la Santé.

La présence d’au moins un parent accompagnateur est nécessaire à la vaccination des enfants. Un formulaire d’autorisation parentale signé par au moins l’un des deux parents doit également être remis au personnel du lieu de vaccination avant de procéder à la vaccination de l’enfant. Ce formulaire est le même que celui utilisé dans le cadre de la vaccination des adolescents de 12 à 15 ans. Les professionnels de santé devront conserver cette attestation après l’injection selon les mêmes modalités que le formulaire d’autorisation parentale pour les adolescents de 12 à 15 ans.

Où faire vacciner son enfant ?

La vaccination pour les enfants est possible :

  • en centre de vaccination avec un accueil et des rendez-vous dédiés (liste disponible sur sante.fr ). Près de 350 centres de vaccination proposeront la vaccination des enfants d’ici la fin du mois de décembre, puis progressivement, l’ensemble des centres de vaccination ;
  • en ville, chez les médecins généralistes, pédiatres ou tout autre médecin spécialiste. Les infirmiers peuvent aussi vacciner sur prescription médicale. La vaccination est possible à domicile (médecins, infirmiers) ;
  • enfin, certains services de protection maternelle et infantile (PMI) peuvent proposer la vaccination.

Service-Public.fr répond à toutes vos questions.


Rebond épidémique : les nouvelles mesures annoncées.

  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus dès cinq mois après la dernière injection ou la dernière infection à la Covid-19, depuis le samedi 27 novembre.
  • La validité du « pass sanitaire » sera conditionnée à la dose de rappel à compter du 15 décembre pour les adultes de 65 ans et plus.
  • La validité du « pass sanitaire » sera conditionnée à la dose de rappel à compter du 15 janvier pour les adultes de 18-65 ans.

Dans quel délai la dose de rappel doit-elle être faite ?

La dose de rappel doit être administrée :

  • 5 mois après la dernière injection d’un vaccin à double dose (Pfizer, Moderna, Astrazeneca) ;
  • 1 mois après la monodose pour le vaccin Janssen.

Vous disposez d’un délai de 4 semaines supplémentaires pour effectuer la dose de rappel.

Les personnes de 65 ans et plus vaccinées avec des vaccins à double dose (Pfizer, Moderna, Astrazeneca) devront avoir reçu leur dose de rappel (3e dose) 7 mois après leur dernière injection.

Les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen, quel que soit leur âge, devront avoir reçu leur dose de rappel deux mois après l’injection de leur monodose.

Au-delà de ces délais, leur QR code sera désactivé automatiquement.

 À savoir : A la suite des nouvelles mesures annoncées par le ministre de la Santé lors d’une conférence de presse du 25 novembre 2021, le rappel vaccinal est ouvert à tous les adultes dès 5 mois après leur dernière injection à partir du samedi 27 novembre. Toutes les personnes âgées de 18 ans et plus devront avoir reçu une dose de rappel au maximum 7 mois après leur dernière injection pour bénéficier d’un passe sanitaire valide à compter du 15 janvier  2022.

A la suite des mesures annoncées par le ministre de la Santé le 25 novembre 2021 :

  • toutes les personnes de 18 ans et plus dès 5 mois après leur dernière injection à partir du samedi 27 novembre 2021.

Attention : Pour les personnes de 65 ans et plus et les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen, le rappel vaccinal sera obligatoire à partir du 15 décembre 2021 pour conserver un passe sanitaire valide. Les personnes de 65 ans et plus devront avoir reçu leur dose de rappel 7 mois maximum après leur dernière injection. Les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen devront avoir reçu leur dose de rappel deux mois après l’injection de leur monodose. Au-delà de ces délais, leur QR code sera désactivé automatiquement.

A compter du 15 janvier 2022, toutes les personnes âgées de 18 ans et plus devront avoir reçu une dose de rappel au maximum 7 mois après leur dernière injection pour bénéficier d’un passe sanitaire valide.

Les personnes qui font leur rappel disposeront d’un nouveau QR Code qui sera valide 7 jours après l’injection. Les personnes qui font leur rappel dans les délais, soit dans les 4 semaines suivant leur éligibilité, le QR code généré au moment de leur précédente vaccination restera actif pendant 7 jours de façon à ce qu’elles puissent disposer d’un passe sanitaire valide.

Validité du QR code

Les personnes qui reçoivent leur dose de rappel disposent d’un nouveau QR code, il sera valide 7 jours après l’injection de rappel. Ce sera donc le nouveau passe sanitaire à présenter dans les lieux et événements où il est exigé.

Pour les personnes qui reçoivent leur dose de rappel dans les délais, soit dans les 4 semaines suivant leur éligibilité, le QR code généré au moment de leur précédente vaccination restera actif pendant 7 jours de façon à ce qu’elles puissent disposer d’un passe sanitaire valide.

Pour les personnes qui ne font pas leur rappel dans les délais requis, leur QR code sera désactivé automatiquement et leur passe sanitaire ne sera plus valable.

Service-Public.fr répond à toutes vos questions


Le centre de vaccination du Cadran d’Evreux s’installe dès le mardi 14 septembre 12h dans l’ancien lycée Notre Dame, situé au 14 Rue du Capitaine Louis Herriot à Evreux.

Le centre sera ouvert aux horaires suivants :

  • Lundi : 9h00 – 18h00
  • Mardi : 12h00 – 20h00
  • Mercredi : 9h00 – 18h00
  • Jeudi : 12h00 – 20h00
  • Vendredi : 09h00 – 18h00
  • Samedi : 09h00 – 17h00

Les RDV peuvent être pris sur doctolib.fr ou au 02 32 33 89 74


Rappel, La vaccination COVID-19 est ouverte à tous, sans rendez-vous, à partir de 12 ans.
Pour les mineurs, la présence d’un parent est obligatoire et une autorisation d’attestation parentale doit être remplie par les deux parents.


Âge Populations éligibles Vaccins
16 à 17 ans Personnes vulnérables à très haut risque face à la COVID-19 Pfizer-BioNTech
Proches de personnes immunodéprimées
18 à 49 ans Tous (pour des rendez-vous à partir du lundi 31 mai) Moderna ou Pfizer-BioNTech
Personnes souffrant d’une ou plusieurs comorbidités
Personnes vulnérables à très haut risque face à la COVID-19
Femmes enceintes à partir du deuxième trimestre de la grossesse
Personnes en situation de handicap hébergées en maison d’accueil spécialisée ou en foyer d’accueil médicalisé
Proches de personnes immunodéprimées
Professionnels particulièrement exposés à la COVID-19
Membres des bureaux de vote et fonctionnaires communaux mobilisés lors des élections départementales les 20 et 27 juin prochains
Professionnels du secteur de la santé ou du secteur médico-social
50 à 54 ans Tous Moderna ou Pfizer-BioNTech
Plus de 55 ans Tous AstraZeneca, Janssen,

Moderna ou Pfizer-BioNTech

Trouver un rendez-vous sur

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.