grillage et arrière plan flou

image : pixabay.com

Mercredi 7 avril 2021

«  La justice s’est prononcée rapidement et je m’en félicite après les violences urbaines commises à La Madeleine dans la nuit de samedi à dimanche, faisant plusieurs blessés parmi les forces de l’ordre. Elle a condamné à dix mois de prison ferme, peine assortie d’un mandat de dépôt, un jeune majeur ébroïcien poursuivi pour violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique et rébellion.
Cette nouvelle flambée de violence nécessitait une réponse forte de la justice mais elle appelle aussi d’autres réponses. Qui ne peuvent prendre que la forme de moyens humains supplémentaires accordés à la police nationale de notre ville.
16 postes supplémentaires ont été accordés très récemment au commissariat de Vernon mais seulement cinq vont venir renforcer les effectifs de police d’Évreux a déclaré le ministre de l’Intérieur dimanche. Un effort estimé insuffisant par des syndicats de police pour mettre un terme aux trafics de stupéfiants qui sont à l’origine des violences urbaines du week-end.
J’en appelle au ministre de l’Intérieur pour nous accorder, enfin, des moyens que nous réclamons depuis longtemps.
Je remercie les agents de la police municipale d’Évreux, engagés sur le terrain ce week-end à La Madeleine aux côtés de la Police nationale ainsi que Nicolas Gavard-Gongallud, adjoint au maire en charge de la Sécurité, pour sa réactivité et son engagement auprès des forces de sécurité. »

Guy Lefrand, maire d’Évreux

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.