Enfant avec une tablette

Parmi les mesures inédites prises durant le confinement, l’école à distance a nécessité un temps d’adaptation pour les familles. Afin d’assurer une continuité pédagogique pour les élèves confrontés à un isolement numérique, la municipalité et huit associations se sont mobilisées.

L’enjeu, c’est d’agir pour que les élèves confinés ne décrochent pas pendant cette crise sanitaire qui est un amplificateur des inégalités territoriales. Nous avons des familles avec un programme scolaire à dispenser à leurs enfants sans accès aux outils numériques et sans maîtrise de la pédagogie, sans possibilité d’imprimer les cours ou qui sont confrontées à la barrière de la langue. Il était indispensable pour la Ville de faire le lien, en collaboration avec huit associations, pour organiser un soutien scolaire à distance“, explique Driss Ettazaoui, adjoint au maire en charge de la citoyenneté, des associations et de la vie de quartier.

Grâce au site internet et à la plateforme téléphonique mis en place, les familles ont ainsi pu être orientées en fonction des besoins (primaire, collège ou lycée) et de leur situation géographique (La Madeleine, Navarre ou Nétreville) vers une des associations d’aide aux devoirs.

Assistance technique, appui logistique

Nous sommes énormément sollicités, reconnaît Mohamed El Ouahdi, le responsable de l’association Conceptic qui assure gratuitement l’assistance technique et guide les familles dépassées par l’outil informatique. Nous avons rapidement constaté que certaines familles ne disposaient pas des équipements informatiques pour avoir accès à l’Environnement Numérique de Travail (ENT) de leur enfant. Alors, nous avons mis nos réseaux en action pour faire marcher la solidarité. Tout le monde travaille pour la même cause : aider les jeunes“. Grâce à cette synergie, une soixantaine d’ordinateurs équipés de cartes sim ont été livrés à domicile puis installés par les bénévoles de Conceptic. “Du matériel recyclé que nous avions en stock ou que nous avons récupéré grâce à la générosité de particuliers, d’entreprises… Nous sommes mêmes sortis du cadre des quartiers prioritaires pour répondre à l’appel de l’école Isambard, en centre-ville, qui avait besoin de 12 ordinateurs pour des élèves démunis“.

En parallèle, une vingtaine de tablettes numériques ont été distribuées pour des élèves identifiés dans le cadre du Programme de Réussite Educative (avec une aide de l’État de 3000€).

Conceptic offre une tablette pour Lukas et sa soeur.

Lukas fait partie des premiers bénéficiaires. Élève en 2nde générale au lycée Aristide-Briand, ce jeune est désormais connecté à ses cours à distance grâce à la convention de mise à disposition établie jusqu’aux vacances d’été. Un soulagement pour Élodie, sa maman : “Ma fille a cassé notre unique tablette et je n’avais pas les moyens d’investir dans un autre équipement. Nous pouvons désormais nous organiser entre les cours de Lukas, mais aussi de Candice, qui est en 6e. J’ai également bénéficié par Conceptic d’un ordinateur reconfiguré car je suis une formation à distance. C’est une aide inespérée

De quoi ôter un poids aux familles pour lesquelles la mobilisation ne faiblit pas : SFR a offert 280 puces téléphoniques afin d’assurer une connexion internet, une cinquantaine de tablettes connectées ont aussi été remises par Emmaüs Connect, et autant dans le cadre d’une subvention exceptionnelle allouée via la Politique de la Ville, pour permettre aux enfants de poursuivre leur scolarité. De son côté, l’association Solidarité Citoyenne a assuré l’impression et la distribution des cours dans les foyers dépourvus d’imprimantes. Un réseau de bonnes volontés qui a su tisser la toile de la solidarité éducative.

*Les associations mobilisées en partenariat avec la Ville d’Évreux : Solidarité citoyenne, Initiatives positives, les Réseaux Réciproques, le centre social de La Madeleine ; l’AL2E et ADN à Nétreville ; l’Amicale Laïque de Navarre, la Maison de l’Enfant et des découvertes (MED) et Conceptic pour l’assistance informatique.

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.