Dans un communiqué de presse publié en amont des débats en commissions préparatoires au conseil municipal, le groupe d’opposition « Evreux Ensemble », face à l’enjeu crucial de l’éducation de nos enfants et de la lutte contre les inégalités sociales, fait à nouveau preuve d’idéologie et d’opportunisme plutôt que de pragmatisme et d’efficacité.

Pour rappel, les dispositifs d’accompagnement scolaire « Coup de pouce » ont été créés lors de mon précèdent mandat. C’est d’ailleurs à l’initiative de ma majorité municipale que le dispositif a été généralisé à l’ensemble des écoles de la ville afin de se substituer aux carences de moyens de l’Education nationale.

Nous avons donc soutenu, financièrement et matériellement, les enseignants volontaires et porteurs de cette initiative tout au long de ces six dernières années. Et nous continuerons à la faire là où le dispositif reste pertinent.

Etre responsable pour l’éducation de nos enfants, c’est aussi mener des politiques publiques pragmatiques. L’évaluation des dispositifs « Coup de pouce » a démontré une faible fréquentation et un manque d’assiduité des familles là où le dédoublement des classes a été effectif. D’autant que des agents municipaux ont également dû être mobilisés face au désengagement de certains professeurs.

Ainsi, nous proposons l’arrêt de ces dispositifs uniquement dans les écoles où la réforme du dédoublement des classes a eu lieu. Il faut utiliser l’argent public au service de nos enfants là où il est le plus efficace. Loin des grandes envolées lyriques, nos politiques éducatives se doivent d’être en phase avec la réalité, en dépit des idéologies stériles.

L’engagement de ma majorité en faveur de l’éducation et de la justice sociale est total. Nous continuons de financer majoritairement les associations d’accompagnement scolaire dans les quartiers. Lors du premier confinement, nous avons tenu à maintenir les centres sociaux ouverts pour lutter contre le décrochage scolaire. Nous soutenons financièrement et matériellement le dispositif « Vacances apprenantes » en mettant à disposition des locaux de
la ville. Depuis ma prise de fonction en 2014, l’ensemble des écoles de la ville disposent désormais d’études surveillées.

J’appelle donc le groupe d’opposition « Evreux Ensemble » à retrouver le chemin de la raison en ces heures de crise économique et sociale. La majorité municipale continuera à soutenir les politiques éducatives efficaces partout où cela est nécessaire lors de ce mandat.

GUY LEFRAND
MAIRE D’EVREUX

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.