Confinement national

  • Écoles et universités
    • Les écoles maternelles, les écoles élémentaires, les collèges et lycées sont fermés. Cours en distanciel jusqu’au 11 avril.
    • Pour les élèves de l’enseignement supérieur, les règles en vigueur qui prévoient un enseignement essentiellement en distanciel seront maintenues, mais sans remettre en cause la possibilité donnée récemment aux étudiants de pouvoir revenir une journée par semaine en présentiel, dans des conditions strictes. Les concours prévus au cours des 4 prochaines semaines seront maintenus et leurs conditions d’organisation adaptées à la situation. Les examens qui ne peuvent se faire en distanciel seront en revanche reportés autant que possible, sur le mois de mai.
    • Les vacances scolaires sont avancées du 12 au 25 avril 2021 pour toutes les zones.
    • L’accueil des enfants de familles prioritaires peuvent être accueillis sur dérogation.
    • Les crèches et les activités periscolaires et extrascolaires seront également fermées au cours des 3 prochaines semaines, tout en étant mobilisées sur l’accueil des enfants des personnels prioritaires.
  • Commerces
    • les commerces alimentaires ;
    • les commerces ouverts lors des deux premiers confinements ;
    • les libraires ;
    • les disquaires ;
    • les salons de coiffure ;
    • les magasins de bricolage ;
    • les magasins de plantes et de fleurs ;
    • les chocolatiers ;
    • les cordonniers ;
    • les concessions automobiles (sur rendez-vous) ;
    • les visites de biens immobiliers.
  • Déplacements et sorties
    • possibilité de sortir de chez soi sans durée limitée, dans un rayon de 10 km autour de son domicile, en présentant une attestation ou justificatif de domicile en cas de contrôle
    • les déplacements dans un rayon de 30km sont autorisés pour les achats dits essentiels avec attestation
    • pas de limite de distance pour les déplacements avec des motifs impérieux ou professionnels mais attestation obligatoire
    • les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique
  • Couvre-feu
    • Le couvre-feu est maintenu selon les mêmes règles, mais repoussé à 19h pour l’ensemble du territoire à partir de samedi 20 mars 2021.
  • Lieux de culte
    • Les lieux de culte restent ouverts selon les protocoles actuellement en vigueur.

Retrouvez l’ensemble des mesures sur le site informations Coronavirus

Sur Evreux

Suite aux déclarations du Premier ministre Jean Castex qui s’est adressé aux députés, le jeudi 1er avril 2021, au lendemain de l’allocution du président de la République Emmanuel Macron, il a été décidé d’étendre à tout le territoire métropolitain les mesures qui s’appliquaient déjà, dans les 19 départements les plus touchés par l’épidémie.

Ces nouvelles mesures s’appliqueront à compter du dimanche 4 avril et pour quatre semaines, jusqu’au 3 mai.

Les mesures suivantes ont été arrêtées par Guy Lefrand :

  • L’ensemble des services municipaux et agglomération demeurent ouverts à l’exception des équipements culturels déjà fermés.
  • Le stationnement automobile de surface redevient gratuit.
  • Seuls les marchés de plein-air à caractère alimentaire ou marchandises dites “essentielles” demeurent ouverts mais les accès pour y entrer et sortir seront réglementés.
  • Les déchetteries demeurent ouvertes.
  • Les visites dans les EHPAD municipaux où 85% des résidents ont été vaccinés sont autorisées.
  • L’accueil des enfants de familles prioritaires peuvent être accueillis sur dérogation.

Mesures dans l’Eure

Réglementation départementale spécifique mise en place par la Préfecture de l’Eure

Port du masque

Face à la situation nouvelle, l’obligation du port du masque est étendue à toutes les communes du département de l’Eure pour toute personne de onze ans ou plus sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public. Cette obligation s’applique dans les zones urbanisées des communes comprises entre les panneaux de signalisation routière signifiant les entrées et sorties d’agglomération.

Les espaces suivants sont exclus de cette obligation :

  • les espaces publics des bois, forêts, prairies, chemins ruraux et forestiers ;
  • les hameaux et lieux-dits identifiés par des panneaux.

L’obligation de port du masque prévue au présent article ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette situation et qui mettent en œuvre par ailleurs les autres mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus ;
  • les personnes pratiquant une activité physique (vélo, course à pied, trottinette, etc.), qui devront néanmoins détenir un masque qu’elles devront porter dès la fin ou l’interruption de l’activité physique ;
  • les conducteurs de véhicules motorisées des catégories A (motos, cyclomoteurs) et B (quads, motos à trois roues) ayant obligation de porter un casque, sous réserve qu’ils portent un casque intégral ou un casque modulable en position fermée.

Les centres commerciaux de plus de 10 000m² (25 mars 2021)

Les activités de livraison et de retrait de commande en mode « drive » restent possibles au sein de ces établissements de plus de 10 000 m².
Les commerces de détail et de gros spécialisés dans la vente de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres peuvent accueillir les professionnels du secteur sur présentation de leur carte professionnelle.

Marchés (25 mars 2021)

Par équité avec les commerçants sédentaires fermés depuis le renforcement des mesures sanitaires, seuls les commerçants vendant des denrées alimentaires ainsi que des plantes, fleurs, graines, engrais, semences et plants d’espèces fruitières ou légumières sont autorisés sur les marchés dans l’Eure.
Les commerçants doivent installer leur stand avec une distance minimale de 4 mètres par rapport à celui qui lui fait face et de 5 mètres par rapport à ceux situés à sa gauche et à sa droite.

Foires à tout, vides greniers, brocantes et ventes au déballage (25 mars 2021)

L’organisation des foires à tout, des vide-greniers, des brocantes et toutes autres ventes au déballage est interdite en tous lieux dans tout le département de l’Eure.

Vente de boissons alcooliques

La vente à emporter des boissons alcooliques est interdite dans le département de l’Eure tous les jours de la semaine entre 19 heures et 6 heures du matin.

Rassemblements musicaux

L’organisation des rassemblements festifs à caractère musical répondant aux caractéristiques énoncées à l’article R. 211-2 du code de la sécurité intérieure reste interdite sur l’ensemble du territoire du département de l’Eure, quel que soit le nombre de participants.

La circulation de véhicules transportant du matériel susceptible d’être utilisé pour une manifestation festive à caractère musical (sonorisation, sound system, amplificateurs, etc.) demeure également interdite sur l’ensemble du réseau routier du département de l’Eure.

Accueil dans les gîtes

L’accueil du public dans les gîtes du département de l’Eure, dans la limite de six personnes, n’est autorisé qu’aux personnes suivantes :

    • les personnes pour lesquelles ces établissements constituent un domicile régulier ;
    • les personnes concernées par l’exécution de mesures de quarantaine et d’isolement mises en œuvre sur prescription médicale ou décidées par le préfet dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19 ;
  • les personnes salariées logées dans le cadre d’un déplacement pour motif professionnel.

L’application de cette mesure ne doit pas avoir pour conséquence d’entraver la vie familiale d’un foyer parental (parents et enfants) dont la composition serait supérieure à six personnes.

Les mesures prévues ne sont applicables qu’à compter du lundi 2 novembre 2020.

Sanctions

La violation des dispositions du présent arrêté est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe (135 euros).

Si cette violation est constatée à nouveau dans un délai de quinze jours, l’amende est celle prévue pour les contraventions de la cinquième classe.

Si cette violation est verbalisée à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, les faits sont punis de six mois d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende ainsi que de la peine complémentaire de travail d’intérêt général.

Source : préfecture de l’Eure

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.